Jihadistes françaises en Syrie : si “droits de la défense assurés”, “elles seront jugées là-bas” (Griveaux)

Les femmes jihadistes françaises arrêtées dans le “Kurdistan syrien” seront “jugées là-bas” si les “institutions judiciaires sont en capacité d’assurer un procès équitable” (Espace réservé aux abonnés – Je m’abonne)

Saisissez votre annonce en ligne

Saisissez votre annonce en ligne

Abonnez-vous en ligne !

Abonnez-vous en ligne !

Feuilletez le journal en ligne

Feuilletez le journal en ligne