Le droit d’alerte et de retrait du salarié

La loi n°82-1097 du 23 décembre 1982 a reconnu à tout salarié un droit d’alerte et de retrait face à un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé. (Espace réservé aux abonnés – Je m’abonne)

Saisissez votre annonce en ligne

Saisissez votre annonce en ligne

Abonnez-vous en ligne !

Abonnez-vous en ligne !

Feuilletez le Légis en ligne

Feuilletez le Légis en ligne